La question de la baisse de l’impôt sur le revenu

L’Elysée a annoncé sa volonté de baser son nouveau système d’imposition sur la mise en place d’une baisse de l’impôt sur le revenu. Cependant, en y regardant de plus près, on constate que d’autres alternatives que de baisser l’impôt sur le revenu sont possibles. Le mieux serait de faire un geste pour les 16 millions de ménages qui payent l’impôt sur le revenu, sachant que le pays compte au total 36 millions de ménages.

Il faut savoir que 3,6 millions de ménages payent en réalité 3/4 de l’impôt sur le revenu, ce qui représente environ 50 milliards d’euros. D’autant que la problématique de l’impôt sur le revenu influe directement sur des aspects comme l’imposition sur l’assurance, notamment vis-à-vis de l’assurance vie et succession. L’une des alternatives au lieu de baisser l’impôt sur les revenus serait donc d’accorder une ristourne à ceux qui payent cet impôt. Cela permettrait à l’Etat de pouvoir toujours compter à l’avenir sur le même niveau d’imposition tout en faisant un geste à destination des contribuables.

Une équation complexe

Quoi qu’il en soit, l’exercice est complexe pour le gouvernement, car il a déjà beaucoup de mal vis-à-vis du maintien de son budget, comme l’a démontré la présentation de son projet de loi de finances. On devrait donc assister dans les jours qui viennent à l’annonce d’une ristourne qui pourra donc contenter les contribuables qui sont asphyxiés par l’imposition, sans pour autant changer la structure de l’imposition. Vous pourrez suivre cette actualité brûlante sur des journaux comme Les Echos ou Le Nouvel Obs.

L’industrie se reprend en Europe

Parmi les bonnes nouvelles enregistrées concernant la zone euro, il y a les chiffres sortis sur l’activité manufacturière qui a connu une accélération intéressante au cours du mois de septembre. Actuellement, avec la baisse des taux d’intérêt et les difficultés des entreprises bancaires européennes, ce type d’annonce est donc positif pour la zone euro qui a besoin d’être soutenue dans des temps difficiles.

Une note d’espoir

Aussi, le fait que l’indice manufacturier ait fini en progression par rapport au mois d’août démontre que les relais de croissance sont en place dans la zone économique européenne, ce qui devrait donc donner de l’eau au moulin des investisseurs qui veulent rester positifs concernant l’évolution de l’économie en Europe. Sans grande surprise, c’est l’Allemagne qui tire la production vers le haut, suivie de la France, ces deux pays étant ceux qui disposent de l’industrie la plus importante dans la zone. Cependant, les marchés financiers pourraient saluer ces chiffres encourageants que de manière temporaire, dans la mesure où des dossiers plus ombrageux monopolisent actuellement l’attention. La période de la rentrée est donc pour le moment assez houleuse et il y a de bonnes raisons de croire que cela ne devrait pas s’arranger, à moins qu’un assouplissement quantitatif se mette en place de concert entre les différentes banques mondiales. La prudence reste donc de mise pour le moment vis-à-vis des principales valeurs bancaires mais aussi des entreprises industrielles européennes qui sont encore trop fragiles pour décider d’investir en elles. Pour plus d’informations sur ces sujets, le broker UFX pourra vous délivrer un certain nombre d’analyses pertinentes sur la conjoncture européenne et des marchés comme le forex en ligne mais aussi toutes les problématiques liées au fait de vouloir devenir trader.

Illiad, le consensus à la baisse

Le titre Illiad a connu ces derniers temps plusieurs vagues de rebond technique qui lui ont permis de redresser la barre après sa violente chute de mars dernier, faisant passer l’entreprise de 220€ l’action à 199€ l’action. Actuellement, le consensus est en train de revoir à la baisse le bénéfice par action de l’entreprise française et estime qu’il sera aux alentours de 6,92€ et de 8,32€ pour l’année prochaine. C’est en raison de ces projections que le cours de l’entreprise oscille actuellement entre les 21€ et les 26€ l’action. Si l’on étudie ses cours de bourse en données hebdomadaires, on constate une configuration baissière très nette qui a pour résistance les 199€.

À court terme, il est possible que les cours aillent en direction des 183€ mais il est encore trop tôt pour en être certain. Il pourrait être ainsi intéressant afin de gagner de l’argent facile de se mettre à la vente sur ce titre, mais il est indispensable de pouvoir trouver un point d’entrée optimal. On peut donc attendre que les cours soient au niveau des 185€ pour placer un ordre de vente avec comme objectif le retour aux 170,15€, ce qui représenterait une baisse potentielle de 7%. On pourra donc, par mesure de protection, placer un stock de protection aux alentours des 188€. Le rapport qualité-prix de cet ordre sera donc optimal et cela vous permettra de pouvoir vous positionner sans prendre trop de risques. Il est indispensable de placer des stocks de protection sur vos positions car si votre scénario se valide vous pouvez gagner de l’argent rapidement, mais s’il s’invalide vous pouvez en perdre tout aussi rapidement.

La Riviera Casino : Nouvelles offres promotionnelles

Bien que la plupart des casino en ligne sans depot propose des bonus de bienvenue et diverses promotions à leurs joueurs, force est de constater que peu d’établissements offrent des bonus alléchants. Parmi les quelques exceptions du marché, nous pouvons citer les excellents bonus ParisVegas Casino qui offrent 10 free spins à l’inscription ainsi que trois bonus avec dépôt d’une valeur de 200 % jusqu’à maximum 1000 €, sans oublier le fameux programme VIP du casino qui récompense tous ses fidèles joueurs. Il existe un autre casino en ligne qui est particulièrement réputé pour ses promotions très intéressantes, il s’agit de La Riviera Casino. Cet établissement renouvelle régulièrement ses offres promotionnelles qui concernent des bonus de bienvenue mais également des offres sur certains jeux de casino qu’il propose.

3 bonus de bienvenue de 500€ et 50 free spins

La nouvelle promotion de La Riviera Casino ravira tous les nouveaux joueurs de ce casino en ligne. En effet, ils pourront encaisser une somme de 500 € maximum sur les trois premiers dépôts qu’ils auront réalisés. Le premier bonus qui est octroyé sur le premier dépôt concerne une prime de 200 % jusqu’à 200 €, tandis que le second permet de recevoir un cadeau de 100 % jusqu’à 100 € sur le deuxième dépôt. Enfin, le troisième dépôt s’accompagne d’un bonus de 100 % pour un montant maximum de 200 €. Sachez que pour pouvoir profiter du deuxième et du troisième bonus, il vous faudra impérativement avoir reçu le premier bonus. Mais l’offre de La Riviera Casino ne s’arrête pas là étant donné que l’établissement offre à tous ses joueurs, nouveaux comme habitués, 50 free spins sur la célèbre machine à sous Eternal Love, qui est l’un des titres les plus populaires du casino en ligne.

Pfizer renonce à acheter Allergan

Alors qu’il s’agissait d’une des plus grosses opérations dans l’histoire boursière de l’industrie pharmaceutique, Pfizer a annoncé qu’il renonçait finalement à procéder au rachat du groupe Allergan. Le montant de cette opération, qui devait déboucher sur la création du plus gros groupe pharmaceutique mondial, était de 160 milliards de dollars. Cette annonce fait suite aux nouvelles législations mises en place par le Trésor Américain concernant des réglementations vis-à-vis des opérations d’inversion fiscale.

Ce mécanisme consiste pour une entreprise à délocaliser son siège social dans un pays où le taux d’imposition est plus faible, le tout en créant une société à l’étranger. Cette démarche n’est d’ailleurs pas sans rappeler le dossier Panama Papers, actuellement au cœur de l’actualité financière. Sachant que Pfizer voulait profiter de ce rachat pour délocaliser son siège social en Irlande, le géant pharmaceutique a donc dû se résigner pour le moment à abandonner l’idée de racheter Allergan, entreprise qui se distingue actuellement par des résultats très positifs.

Beaucoup de traders ont du se positionner à travers leur plateforme de trading (eToro, le courtier Ava, l’opérateur de trading UFX Markets…) sur ces valeurs étant donné que les négociations de rachat sont souvent sujettes à des mouvements de spéculation des marchés sur les valeurs concernées. Le fait que ce rachat ait été annulé va très certainement entraîner une correction de ces valeurs, dans le sens d’un retour sur leur prix réel. Ce mouvement peut être brutal et peut aussi s’exacerber dans une baisse plus prononcée, afin de « punir » les valeurs de leur mauvaise gestion du dossier de rachat.